L’économie s’invite au festival d’Avignon

Space
L’économie s’invite au festival d’Avignon

Au festival d’Avignon, cette année, trois pièces ont mis en scène le monde économique.

« 15% », fait référence à un taux de rentabilité : c’est le nom de la pièce de Bruno Meyssat qui, pour l’occasion, est revenue sur la crise des subprimes qui a éclaté aux Etats-Unis en 2008. Pièce qui était en représentation du 19 au 26 juillet 2012.

« Les contrats du commerçant, une comédie économique » s’approprie le même sujet. Réalisée à partir d’un texte de l’auteure autrichienne Elfriede Jelinek et dont la mise en scène est orchestrée par l’allemand Nicolas Stemann, cette pièce questionne une société qui serait « sur-économisée ». Les représentations se sont tenues du 21 au 26 juillet dernier.

Enfin, contant la lutte d’un médecin souhaitant faire éclater la vérité sur la pollution d’une station thermale, la pièce « Un ennemi du peuple » d’Henrik Ibsen, mise en scène par l’allemand Thomas Ostermeier était présentée du 18 au 25 juillet 2012.

Et pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur l’évocation de l’économie, de l’argent et de la finance au théâtre, depuis Shakespeare, nous signalons la bibliographie que la Cité de l’Économie et de la Monnaie consacre à ce thème.

Pour consulter le programme détaillé de la dernière édition du Festival d’Avignon, rendez vous sur :
www.festival-avignon.com
 


Publié le 18 juillet 2012.