Littérature jeunesse : la richesse

Space
Littérature jeunesse : la richesse

Le thème de la richesse et de l’abondance est abordé sous différents angles dans cette bibliographie. Si certains sont riches dès le début de l’histoire, d’autres le deviennent inopinément grâce à la chance, à la loterie, à une invention ou à la magie. La fortune peut alors rendre généreux ou cupide, la morale de ces livres nous en montre les conséquences. La sélection se clôt sur deux ouvrages qui invitent à réfléchir sur la notion de pauvreté. À vous de lire !

Questions_de_Lili.jpgLes questions de Lili
Susanne Strub.
l’École des loisirs, 2003. - 25 p.

Age : 5-7 ans

Lili s’interroge : "Puisque nous avons beaucoup, trop même, et que d’autres n’ont presque rien, ne pourrions-nous pas parfois partager ?" Mais comment faire ? Peut-on vraiment donner si l’on veut toujours avoir plus ?


Hubert Horace Gontran Lambert de Ville-Adam
Lauren Child ; adapté de l’anglais par Laurence Kiefé.
Casterman, 2006. - 47 p. (Les albums Duculot).

Age : 6 ans

Hubert est un petit génie doué en tout et pour tout, avec une préférence pour le japonais, les maths et le ping-pong. Ses parents, M. et Mme Lambert de Ville-Adam, sont horriblement riches et dangereusement insouciants. À force d’inviter le monde, d’acheter tout ce qui s’achète et de jouer au Monopoly avec de vrais billets, l’argent, un jour vient à manquer. Le jeune Hubert Horace Gontran Lambert de Ville-Adam va devoir prendre les choses en main...


Le grand arbre
Rémi Courgeon.
Mango jeunesse, 2002. - 24 p.

Age : à partir de 6 ans

Le riche homme d’affaires de cette histoire n’a pas l’habitude qu’on lui résiste. Il commande les gens, les choses et quand son avion se pose auprès de cet arbre gigantesque, il dit « Je le veux » comme un enfant trop gâté. Mais les racines de cet arbre sont enlacées à celles d’un arbrisseau qui arrose de son ombre la maisonnette d’une vieille dame. Et cette dame n’est pas du tout impressionnée par le pouvoir et l’argent. Avec une tasse de thé, elle va apprivoiser le rustre et l’initier aux valeurs de respect et de protection de la nature. Un conte écologique et philosophique.


La carambole d’or
Yveline Féray ; Marcelino Truong.
P. Picquier, 2008. - 34 p. (Picquier jeunesse).

Age : 6 ans

A la mort de leur père, deux frères doivent se partager son héritage. L’aîné, avare et égoïste, s’en réserve la plus belle part, ne laissant à son cadet qu’une minuscule paillote et un champ tout sec sur lequel pousse un carambolier. Mais l’arbre est régulièrement visité par un goéland fabuleux qui saura récompenser la bonté du cadet et punir, comme il se doit, la cupidité du frère aîné.
Ce conte vietnamien à la structure classique est joliment adapté : le texte rythmé et très dialogué se prêtera avec bonheur à la lecture à voix haute. Les illustrations élégantes et expressives privilégient les couleurs chaudes et chatoyantes.


L’île aux œufs d’or
Jean-Vincent Sénac.
J.-V. Sénac, 2009. - p.

Age : à partir de 6 ans

« Sur une île du pacifique vivait un homme heureux. Il cultivait des tournesols, pêchait un peu, élevait quelques poules. Une des poules dont il s’occupait, ne pondait que des œufs en or comme autant de perles de soleil et l’île était toujours plus belle. La vie était simple et tranquille. » Tranquille jusqu’à l’arrivée du capitaine d’un bateau, qui à la vue de tous ces œufs en or, voulu en faire sa fortune, pour devenir le capitaine le plus riche du monde. Cet album d’apparence toute simple, montre l’avidité extrême du capitaine qui ira jusqu’à sacrifier la « poule aux œufs d’or ». Une histoire philosophique sur la nécessité et le besoin, la notion de richesse.


Denver
David McKee.
Kaléidoscope, 2010. - 26 p.

Age : 6 ans

Denver est un homme riche, très très riche. Mais pour lui, l’argent est avant tout un moyen de vivre agréablement en aidant son prochain. Estimé de tous, Denver coule des jours heureux dans son village en s’adonnant à sa véritable passion : la peinture! Jusqu’à l’arrivée inopinée d’un semeur de zizanie....


L’inventeur
Jean-François Martin.
T. Magnier, 2010 - 29 p.

Age : 6 ans

Une invention par semaine, 52 inventions par an : voici l’ordinaire de M. Félix, inventeur de génie. Jusqu’à ce lundi où un millionnaire lui demande d’inventer, en une semaine, une machine à rendre les millionnaires milliardaires. Le quotidien de M. Félix s’en trouvera singulièrement perturbé...


Aladïn et la lampe merveilleuse
adapt. d’Anne Jonas ; ill. de Anne Buguet.
Milan jeunesse, 2004. - 56 p.

Age : 7 ans

Un classique des Mille et Une Nuits. Aladin, enfant paresseux, se voit offrir une boutique par un homme qui prétend être son oncle. En contrepartie, ce dernier lui demande de lui restituer une lampe qu’il convoite depuis quarante ans. L’oncle échoue et voilà Aladin en possession d’une lampe dotée de tous les pouvoirs . Une vie merveilleuse commence alors. Mais rapidement l’oncle et magicien resurgissent.


Des crêpes à l’eau
Sandrine Beau ; illustré par Sandrine Kao
Grasset-jeunesse, 2011. - 44 p. - (Lampe de poche; 130).

Age : à partir de 7 ans

Solène vit seule avec sa mère depuis la séparation de ses parents. Son père est parti loin et ce n’est pas facile tous les jours de joindre les deux bouts, même pour des reines de la débrouille ! Et quand cela devient vraiment trop difficile, heureusement, Zoé et Basile sont là pour donner un coup de main... Solène apprendra que quand ça ne va pas, il faut en parler !


Un beau jour pour être riche
Patrice Favaro ; illustrations de Renaud Perrin.
Nathan, 2006. - 40 p. (Nathan poche. 6-8 ans : contes).

Age : 8 ans

Jagan, marionnettiste et son père Sriram sont saltimbanques dans une ville d’Inde. Un jour, un billet de 500 roupies atterri dans leur assiette où habituellement ne retentissent que quelques maigres pièces. Quelle fortune!. Vient alors l’euphorie, puis le doute et enfin la question qui surgit aux chanceux qui deviennent riches en une fois: que faire de tout cet argent? La réponse que va donner le père est riche d’enseignements et de sagesse quand ce qui prime est le bonheur.


Le roi, la lune et le mendiant
Anne Jonas ; ill. d’Alexios Tjoyas.
A. Michel jeunesse, 2000. - 34 p. (Petits contes de sagesse).

Age : 8 ans

Il était une fois un roi qui passait sa vie à accumuler des richesses, jamais rassasié dans sa soif de posséder toujours plus, et donc jamais heureux. Un jour, il rencontre un vieillard pauvre au sourire lumineux. Ce personnage lui paraît si étrange qu’il décide de l’intégrer à son incroyable collection de biens. Son but est de l’observer pour lui extorquer le secret du bonheur. Il apprendra la joie que l’on peut tirer de plaisirs simples, mais sera victime tout de même de sa cupidité maladive.


Pas à vendre !
Isabelle Rossignol.
l’École des loisirs, 2012. - 46 p. - (Théâtre).

Age : à partir de 8 ans

Iris rencontre une certaine Viviana, qui lui propose de la rendre heureuse, en faisant d’elle une petite fille riche. Difficile de refuser, d’autant que Viviana lui donne déjà beaucoup d’argent et lui en promet encore à condition de l’accompagner jusqu’à son palais. Iris la suit, ravie. Elle ignore encore qu’elle va le payer très cher.


Joe Millionnaire
David Walliams ; ill. de Tony Ross
Albin Michel Jeunesse, 2012. – 304 p.

Age : à partir de 9 ans

Joe a toutes les raisons d’être heureux. Un milliard de raisons, en fait. Car Joe est riche. Vraiment, vraiment riche. Il a son propre bowling, son propre cinéma, et même son majordome personnel qui est aussi un orang-outan. Il est probablement l’être humain de douze ans le plus riche du monde. Pourtant, Joe n’est pas heureux. Pourquoi ? Parce qu’il a un milliard d’euros... mais pas un seul ami. Si seulement il pouvait rencontrer quelqu’un qui l’aime tout simplement pour ce qu’il est... Mais Joe va apprendre que dès que l’argent pointe son nez, rien n’est simple. Ce roman plein d’humour, fable contemporaine sur les inconvénients d’être riche, évite tous les pièges de la mièvrerie et de la morale.


Méchant Kurt !
Erlend Loe ; illustrations de Kim Hiorthøy.
la Joie de lire, 2007. - 122 p. - (Récits).

Age : à partir de 9 ans

Kurt, conducteur de chariot élévateur, partage avec sa femme Anne-Lise et leurs trois enfants une vie paisible et sans surprise. Son rêve est de devenir riche : il serait alors bon et généreux. À peine ce souhait émis, le voilà à la tête d’une fortune phénoménale. Après une période oisive pendant laquelle il développe un grand égoïsme et perd tout sens civique et pédagogique, il décide de se rendre utile en se présentant comme premier ministre. Mais une grande soif de pouvoir le pousse à la démagogie, au mensonge, à la vanité. Jusqu’où ira donc le méchant Kurt ?


Chichois de la rue des Mauvestis
Nicole Ciravegna.
Autres temps jeunesse, 2009. - 99 p. (Temps jeunesse).

Age : 9 ans

Chichois, un petit garçon de dix ans, vit à Marseille, rue des Mauvestis. Un jour, en sortant de l’école, il trouve un billet de loterie. Avec sa mémé Za, ils parlent de ce qu’ils vont pouvoir acheter avec l’argent du billet.

 


L’homme qui ne possédait rien
Jean-Claude Mourlevat.
T. Magnier, 2002. - 45 p. - (Petite poche).

Age : 9-11 ans

Dans une oasis du désert vivait un homme qui ne possédait rien.
Le soir, il s’asseyait sur la dune et regardait les étoiles monter dans le ciel.
Un jour, un chameau passe et lui propose de l’amener de l’autre côté du désert, à Topka. Ils cheminent longtemps, et l’homme s’installe dans cette ville où il travaille, s’enrichit, se marie... et oublie le chameau. Il devient l’homme le plus riche de toute la cité de Topka mais, le grand âge venu, la nostalgie de son oasis le taraude. Alors le chameau revient et le ramène.


L’escrocœur
Joseph Périgot, Philippe Munch.
Centurion, 1994. 77 p. (Je bouquine).

Age : 10 ans

Jocelyn, dit "Josse", a du mal à supporter ses parents. Son père, banquier, ne s’intéresse qu’à l’argent. Sa mère, femme au foyer, s’ennuie et l’ennuie. Pour Josse, la vraie vie est du côté des copains musiciens et des bénévoles du Resto du Cœur. Surdoué de l’ordinateur, auprès duquel il se réfugie souvent, une idée folle va germer dans son esprit : grâce à l’informatique, il peut détourner de l’argent de la banque de son père au profit du Resto du cœur! Cette idée généreusement diabolique, diaboliquement généreuse va bouleverser sa vie et celle de toute sa famille...


Mortel chassé-croisé
Anthony Horowitz ; traduit de l’anglais par Annick Le Goyat.
le Livre de poche jeunesse, 2010. - 186 p. - (Le livre de poche. Jeunesse. Contemporain).

Age : à partir de 10 ans

Tad Spencer, adolescent riche et gâté, a toujours eu envie d’être quelqu’un d’autre. Un beau matin, son rêve se réalise et il se retrouve dans la peau de Bob Snarby, fils de forains brutaux et misérables. En fait, c’est un véritable cauchemar qui commence pour lui, soudain plongé dans un univers impitoyable. Et si c’était cela l’enfer ?


Millions : une fortune tombée du ciel et quelques jours pour la dépenser
Frank Cottrell Boyce.
Gallimard jeunesse, 2009. - 249 p. (Folio junior).

Age : 10-14 ans

Damian, le narrateur, est incollable sur les saints du calendrier. Sa mère vient de mourrir, et il vit seul avec son frère Anthony. Un jour, une énorme fortune, qu’ils doivent dépenser en 18 jours, tombent dans les bras de deux garçons. Tous deux ont des idées très différentes pour dépenser tout cet argent. Rebondissements et aventures rocambolesques, pour un récit soutenu et un peu en décalage.


Millionnaire à onze ans
Andrew Norriss.
Rageot, 2000. 156 p. (Cascade).

Age : 11 ans

Un beau matin, un chèque de presque deux millions d’euros est livré à la maison. Croyant d’abord à une erreur, Matt, 11 ans, se rend chez le notaire pour découvrir que cet argent constitue les redevances de la vente d’un jeu informatique qu’il avait inventé alors qu’il était en convalescence. D’abord euphorique, il achète tout ce qui lui fait envie et, peu à peu il découvre différentes choses au sujet de l’argent : le respect nouveau auquel il a droit, les problèmes qu’un don peut entraîner, la diminution de l’excitation une fois qu’on a accès à toutes les richesses, la convoitise dont on peut être victime, les bouleversements et les conséquences graves que des choix non judicieux peuvent entraîner.


Un peu avant la fortune
Dupuy-Berberian, Jean-C. Denis.
Dupuis, 2008. - 80 p. (Aire libre).

Age : 12 ans

Étienne, détective privé de travail et d’amour, gagne le gros lot du loto. Mais entre posséder un ticket gagnant au fond de sa poche et déposer le véritable magot sur son compte en banque, se situe un espace temporel où la chance peut encore jouer les girouettes. Étienne va-t-il devenir millionnaire ?


La Garden party
dessin Thierry Bouüaert , coloriste ; adapté de Katherine Mansfield.
Quadrants, 2011. - 71 p.

Age : à partir de 14 ans

Transposition d’une nouvelle de Katherine Mansfield, écrite en 1922, dans le contexte de la crise financière de 2008. La jeune Laura se voit confier par sa mère, l’organisation de la garden party annuelle. En dehors des murs de la vaste propriété, le monde tourne aussi, mais tellement plus vite ! Les conséquences de la crise des subprimes font rage. Pour Laura se pose une question : comment faire la fête quand d’autres sont dans le malheur ?


Pourquoi y a-t-il autant d’injustices ?
Catherine Rebuffel, Sophie Bordet-Petillon ; Rozenn Brécard.
Bayard jeunesse, 2011. - 67 p. - (Des questions plein la tête).

Age : à partir de 7 ans

Ce petit livre aide à mieux comprendre les injustices dans le monde. Aujourd’hui, on observe de plus en plus d’écarts entre les plus riches et les plus pauvres, et les enfants sont les premières victimes de cette situation.


C’est trop cher : pourquoi la pauvreté
texte de Anne de La Roche-Saint-André et Brigitte Ventrillon ; avec une histoire de Gérard Moncomble ; ill. de Béatrice Alemagna.
Éd. "Autrement", 2002. - 47 p. - (Autrement junior. Série Société).

Age : 9-13 ans

Nous sommes tous concernés par la pauvreté et l’exclusion. A l’école et dans la vie, chacun d’entre nous vit une situation différente, et parfois l’un d’entre nous se sent démuni, exclu parce qu’il ne peut pas aller en vacances ou que ces parents ne peuvent rien lui acheter. D’autres sont des les rues, ont froid, faim et ne savent plus quoi faire pour s’en sortir.
En France, dans un pays riche, cela pose des questions : C’est quoi être pauvre ? Pourquoi il ne veut pas qu’on en parle ? Qui va l’aider ?


La richesse et la pauvreté
Brigitte Labbé, P.-F. Dupont-Beurier ; illustrations de Jacques Azam.
Milan jeunesse, 2010. - 38 p. - (Les goûters philo).

Age : 10 ans

Les goûters philo permettent aux enfants, dès l’âge de 8 ans, de réfléchir et d’approfondir les questions importantes qu’ils se posent en les aidant à s’éveiller aux idées. La collection conjugue illustrations humoristiques, rigueur du raisonnement et texte à la portée des jeunes lecteurs. Le tout suscite bons nombres de questionnements et offre des pistes de réponses, grâce à des petites saynètes de la vie quotidienne. Celui-ci s’interroge sur les notions de notions de richesse et de pauvreté. Qu’est-ce que la richesse pour ceux qui sont pauvres? Et vice-versa, qu’est-ce que la pauvreté pour les autres?

Bibliographie mise à jour le 10/7/2013


Publié le 19 octobre 2012.