Retour à la frise

1884

Légalisation des syndicats en France

Cette loi, portée par Waldeck-Rousseau, ministre de l'intérieur, est la première loi en France à autoriser les syndicats. Elle fixe néanmoins un encadrement très strict pour leur création et leur organisation. De plus, jusqu'en 1946, les syndicats restent interdits dans la fonction publique.



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies - en savoir +