Conférence débat : De nouveaux modèles économiques possibles ?

Space

DE NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES POSSIBLES ?

Table ronde

Avec Jean-Hervé Lorenzi et Louis Daumas

Modération assurée par un membre de l’Association des Journalistes Économiques et Financiers

 

À l’heure des transformations et bouleversements de nos sociétés, comment envisager le système économique de demain ? Existe-t-il de nouveaux modèles possibles ? Beaucoup d’économistes explorent ces questionnements aujourd’hui, parmi lesquels Jean-Hervé Lorenzi et Louis Daumas.

Le premier envisage l’évolution du travail (quels emplois ? Quel niveau de salaire ?), de la société (quelle place pour la jeunesse ? Quels investissements dans la sphère sociale ?), du contexte climatique (faut-il favoriser les investissements d’expansion pour lutter contre le changement climatique?).

Tandis que le deuxième évalue et modélise les risques d’instabilité financière qui pourraient être provoqués par la transition écologique.

 

Jean-Hervé Lorenzi est professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine, fondateur et président du Cercle des économistes. Il est également directeur de la chaire de recherche "Transitions Démographiques, Transitions économiques", qui interroge l’impact du vieillissement et de la longévité sur l’économie et la société en France. Parmi ses nombreuses publications, il a fait paraître La Grande rupture avec Alain Villemeur en 2021. Dans cet ouvrage, pour imaginer une économie de sociétés apaisées face aux mutations auxquelles elles sont confrontées, les deux économistes tentent de réconcilier les pensées de Keynes, l’homme de la demande et du rôle de l’État, et celles de Schumpeter, celui de l’innovation et de l’entrepreneur.

Louis Daumas est doctorant en économie au Centre International de Recherche en Environnement et Développement (CIRED) et membre du comité de rédaction de la revue Regards Croisés sur l’Economie. Son travail de thèse porte sur les risques d’instabilité financière pouvant être générés par les changements structurels liés à la « transition bas carbone ». Son approche est prospective : il recourt à des simulations de modèles économiques pour cartographier des futurs possibles, et ainsi repérer des tendances pouvant mener ou non à l’instabilité financière.

 

Pour aller plus loin :

Définition

  • « Stratégie nationale bas carbone » (SNBC) : publiée en 2015, cette feuille de route pour la France vise la transition énergétique vers une économie et une société « décarbonée », c’est-à-dire ne faisant plus appel aux énergies fossiles, de manière à réduire ou supprimer la contribution de la France au dérèglement climatique.

 

Bibliographie

  • La Grande rupture, de Jean-Hervé Lorenzi et Alain Villemeur. Odile Jacob, 2021
  • La Question intergénérationnelle, de François-Xavier Albouy, Jean-Hervé Lorenzi et Alain Villemeur. Cent Mille Milliards, 2021
  • L’erreur de Faust: Essai sur la société du vieillissement, de François-Xavier Albouy, Jean-Hervé Lorenzi et Alain Villemeur. Descartes & Cie, 2019
  • La Nouvelle Résistance : Face à la violence technologique, de Mickael Berrebi, Pierre Dockès et Jean-Hervé Lorenzi. Eyrolles, 2019

 

#citeco #programmationculturelle #conferencedebat #jeanhervelorenzi #louisdaumas #mutationseconomiques #modeleseconomiques #bascarbone #rupture

 

Infos pratiques

  • Samedi 12 novembre 2022 – Auditorium, à 15h. 1h
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
  • Réservation conseillée sur citeco.fr


Acheter


Le 12 nov 2022 de 15:00 à 16:00
.