Images de crises : Le premier choc pétrolier (1973)

Space

Vous cherchez à comprendre autrement les cinq grandes crises économiques et financières qui ont marqué le monde de 1923 à nos jours ? La Cité de l’Économie vous invite à travers ces cinq articles, illustrés par des archives de vidéos extraites du fonds documentaire de l’Ina (Institut national de l’audiovisuel), et les témoins de l’époque. Par cet autre regard, nous vous proposons de comprendre les causes et les conséquences de ces cinq grands moments historiques.

Lors du premier choc pétrolier, le quadruplement du prix du pétrole a mis en évidence la rareté des ressources naturelles et les limites des mécanismes du marché déréglés par un choc politique. En réaction, les pays développés ont ajusté leurs besoins en énergie, relancé leur demande ou adopté des réformes structurelles.

Découvrez les vidéos :

Koweit : réunion de l’Opep - Reportage consacré à la réunion, au Koweit, de l’Organisation des pays arabes d’exportation du pétrole (OPEP) pour débattre du prix de l’or noir et de la perspective d’un arrêt de l’exportation de pétrole. Explications de Michel Vaillaud, directeur des carburants au ministère de l’Industrie. 

Réunion de l’OPEP à Genève : Ce 7 janvier 1974 a lieu à Genève un sommet des 13 pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour définir leur stratégie de prix en fonction de la nouvelle poussée du dollar. Le reportage s’interroge sur l’embargo pétrolier imposé par l’OPEP aux pays industrialisés. Il fait un état des lieux des conséquences dans les pays touchés et examine les stratégies de l’OPEP pour augmenter le prix du baril. 

OPEP : réunion de Vienne : À l’issue de la réunion, à Vienne, des ministres des pays exportateurs de pétrole, la levée de l’embargo pétrolier vers les États-Unis devrait être annoncée. Mais pour la Syrie et la Libye, cela n’est pas encore à l’ordre du jour, à moins qu’un compromis ne soit trouvé.  

Augmentation du prix du pétrole : La réunion de Vienne entre les pays de l’OPEP et les grandes compagnies pétrolières s’est soldée par un échec. Les onze pays producteurs veulent augmenter le prix du pétrole de 11%, tandis que les compagnies refusent une hausse de plus de 7%. 

Pétrole : gaspillage et économies : Point sur notre utilisation des hydrocarbures, sur lesquels repose notre mode de vie. François de Closet annonce un possible épuisement des gisements de pétrole du Moyen Orient d’ici une vingtaine d’années, puis évoque de nouvelles sources de pétrole en Alaska, en Sibérie ou provenant des roches schisteuses. Contre la crise liée au prix du pétrole, la solution consisterait à limiter notre appétit d’hydrocarbure. 

Les États-Unis face à la crise du pétrole : Reportage aux Etats-Unis, confrontés à la crise pétrolière et au rationnement mis en place par le gouvernement, pour l’essence domestique et le fioul pour les compagnies aériennes. Les énergies alternatives, de l’éolienne en passant par le charbon et le nucléaire, sont à l’étude. 

Plan pour des économies d’énergie - Michel d’Ornano, le ministre de l’Industrie, a présenté les mesures gouvernementales prises pour réaliser des économies d’énergie : rationnement du fioul domestique destiné au chauffage, limitation de la température des locaux, isolation termique, limitation de la vitesse automobile, incitations fiscales visant à limiter l’utilisation du fioul lourd ou encore augmentation du prix de l’électricité, du gaz et du charbon.  

L’automobile et la crise : Quelles sont les conséquences de la crise du pétrole sur l’industrie automobile française ? Jusqu’à présent, les ventes n’ont pas baissé sur le marché intérieur. En revanche, sur le marché extérieur, les répercussions de la crise se font sentir. Or l’industrie automobile française exporte près de 45% de sa production en Europe. Interview d’Auguste Blanc, du syndicat indépendant de Citroën.  

Heure d’été : les économies d’énergie : En ce printemps 1976, la France passe à l’heure d’été. Mais ce changement permettra-t-il de faire les économies d’énergie escomptées ? Après un long monologue sceptique de Roger Gicquel, le reportage présente les bénéfices énergétiques qui devraient découler de cette mesure. 

Récession aux USA : Le point sur la situation économique aux États-Unis : après s’être effondré pendant l’été, le dollar termine l’année en beauté. Cette remontée efface le déficit du premier semestre. Le bilan de 1973 sera donc positif. De plus, le pays ne devrait pas trop souffrir de la hausse du prix du pétrole. En revanche, la récession a touché les secteurs de l’automobile et de l’aviation. 

Les pétrodollars : Où vont aller les pétrodollars ? Les pays comme la France ont besoin de cet argent pour financer leur déficit. Les pays producteurs de pétrole sont devenus les banquiers de l’Occident. Mais comment vont-ils placer leur argent ? Monsieur Vaucher fait par ailleurs le point sur l’état du marché. 

Dossier : l’énergie nucléaire : Reportage sur l’énergie nucléaire et sa place dans la consommation globale d’électricité, avec explications du fonctionnement d’une centrale sur images factuelles, d’archives, infographies et interviews de Marcel Boiteux, directeur général d’EDF.

Pétrole en mer du Nord : Reportage en mer du Nord, où le pétrole anglais est exporté vers l’Allemagne, la Suède, les Pays-Bas et la France. On annonce l’auto-suffisance en pétrole de la Grande Bretagne pour le début des années 1980. 


Publié le 26 juillet 2019.