Littérature jeunesse : le chômage

Space
Littérature jeunesse : le chômage

Le thème du chômage est rarement abordé dans les albums pour la jeunesse. Et pourtant, voici une sélection d’histoires qui démontrent qu’il est possible de trouver les mots pour s’adresser sur ce thème, souvent délicat voire douloureux, aux enfants comme aux adolescents. À vous de lire !


Un papa à domicile
Emmanuelle Eeckhout.
l’École des loisirs, 2005. - 27 p.
Age : à partir de 4 ans

Un soir, mon papa est rentré à la maison. Il avait l’air triste et fatigué. Il nous a annoncé qu’il avait perdu son travail. Je suis petit, mais je sais ce que ça veut dire. Papa a dit qu’il s’occuperait du ménage et passerait plus de temps avec moi. J’allais avoir mon papa à la maison pour moi tout seul ! Un album qui évoque aussi les doutes provoqués cette situation.


Plus de boulot pour papa coq
Paul Beaupère.
Delagrave, 2002. - 25 p. - (Les albums du chat botté).
Age : à partir de 4 ans

Chaque matin, à la ferme, le coq se met à chanter. Le soleil se lève et tous les animaux commencent à travailler. Mais un jour, technologie oblige, le fermier pose un réveil à la place du coq qui n’a soudain plus de travail ! La ferme va-t-elle continuer à bien fonctionner sans lui ?


Le papa d’Héloïse est au chômage
Fanny Joly ; Claire Franck.
Hachette jeunesse, 2007 - 43 p.. - (Les p’tits soucis ; 4).
Age : à partir de 7 ans

Moi, c’est Fred. Fred Baramine. J’ai 8 ans, j’habite 7 rue Cénou. L’autre jour, j’ai entendu les parents d’Héloïse Crampon, ma voisine, se disputer. Le lendemain, j’ai surpris son papa dans l’escalier avec un imper à col relevé, un chapeau gris très enfoncé, et des lunettes noires, bizarre ! Je l’ai suivi jusqu’à un immeuble où était écrit ANPE... A la fin du livre, les « P’tits conseils » expliquent les notions de chômage, ANPE, ASSEDIC.


Demain, on lève l’ancre
Pascal Garnier ; illustrations de Déborah Mocellin.
Lire c’est partir, 2007. - 89 p.
Age :7-10 ans

Les pères de Mano et Boule, deux copains de classe, se retrouvent au chômage.
Les papas vont de plus en plus mal, ils dépriment. Mano et Boule s’arrangent pour que leurs pères fassent connaissance. Le plan fonctionne et miracle, les deux hommes ont la même passion : la navigation et les îles lointaines…


Aujourd’hui dimanche
Esther Ebbo.
l’École des loisirs, 2010. - 62 p. - (Théâtre).
Age : 7-10 ans

Un petit garçon se fait bien du souci pour son père qui a perdu son emploi. Tous les jours, il interroge sa famille et il essaie de comprendre pourquoi il est si difficile de ne plus travailler. Tous les soirs, le visiteur du soir vient répondre aux questions et aux rêves des uns et des autres. Et si le plus beau travail pour un papa, c’était d’abord d’être un papa ?


Le père de Max et Lili est au chômage
Dominique de Saint Mars ; Serge Bloch.
Calligram, 2004. - 45 p. - (Ainsi va la vie ; 43).
Age : 7-11 ans

Depuis quelques temps, l’ambiance chez Max et Lili n’est pas très drôle. Leurs parents font des cachotteries et semblent être très soucieux. Max et Lili se rendent compte que leur père a perdu son travail. En rentrant de l’école, ils se rendent compte des difficiles conditions de vie de ceux qui sont sans emploi, ils comprennent qu’ils peuvent se retrouver à la rue du jour au lendemain et décident d’en parler à leurs parents et de les aider.


Le Père Noël dans tous ses états
texte, Valérie Dayre ; illustrations, Yann Fastier.
l’Atelier du poisson soluble, 2009. - 30 p.
Age : à partir de 8 ans

Voici un Père Noël insolite, ancré dans le quotidien pesant d’un chômeur : silhouette lasse dans la file d’attente de l’Agence pour l’emploi, solitude sur un banc sandwich à la main, cauchemars. Image poignante aussi de ce Père Noël se prenant la tête entre les mains pour "dépouiller son abondant courrier". Notre homme se trouve un emploi de Père Noël, se fait photographier avec les enfants…


Papa est à la maison
Mikaël Ollivier.
Pocket jeunesse, 2009. - 83 p. - (Pocket jeunesse ; J1744).
Age : 9-12 ans

A la sortie de l’école Élodie a une surprise : c’est son père qui est venu la chercher aujourd’hui. Son univers s’écroule lorsqu’elle apprend la nouvelle : il est au chômage. Élodie est alors partagée entre la honte d’être fille de chômeur et le bonheur de se rapprocher de son père. Une vie quotidienne différente s’organise alors.


Baisse pas les bras, papa !
Christine Féret-Fleury.
Flammarion, 2001. - 74 p. - (Castor poche : roman : junior; 803).
Age : à partir de 10 ans

"Depuis que papa m’a annoncé qu’il est au chômage, il est toujours après moi : pour m’aider à faire mes devoirs, me préparer mon goûter... mais côté blagues et fous rires, c’est terminé ! Au menu : soupe à la grimace et triste mine. Il n’y a plus qu’une solution : l’aider à retrouver du travail. Baisse pas les bras, papa ! "


Depuis que mon père est au chômage
Pierre Mezinski ; illustré par Philippe de Kemmeter.
La Martinière jeunesse, 2005. - 107 p. - (Oxygène).
Age : à partir de 11 ans

Le chômage, il ne se passe pas une journée sans que nous en entendions parler. Mais quand sa propre famille est concernée, alors là, c’est différent. Pierre Mezinski nous livre ici un texte fort et original : l’histoire de Quentin, dont le père se retrouve au chômage. Que ressent Quentin ? Comment réagit sa famille ? Qu’est ce que cela va changer dans son quotidien ? L’auteur nous donne les clés pour mieux vivre ce moment douloureux.


L’envol du hérisson
texte, Agnès de Lestrade ; illustrations, Charlotte des Ligneris.
Éd. du Rouergue, 2009. - 100 p. - (Zigzag).
Age : à partir de 11 ans

Le père d’Eugénie est au chômage. Il essaie de ne pas se noyer dans l’ennui et le découragement, tandis que la petite fille lutte pour ne pas être entraînée dans ce chagrin. A l’école, sa classe doit participer au concours de l’objet volant le plus original. Immédiatement, Eugénie propose l’aide de son père. D’abord réticent, ce bricoleur génial va bientôt être enthousiasmé par l’élaboration d’un hérisson volant et retrouver goût à la vie au point de changer carrément de métier.


Un printemps sans cerises
Christian Grenier.
Syros, 1995. - 195 p. (Collection Les uns les autres).
Age : à partir de 11 ans

Gilles Monin travaille dans la même minoterie depuis vingt-cinq ans. Il pense déjà y faire entrer son fils de seize ans, pas très porté sur les études. Mais il apprend brutalement que des licenciements sont prévus à la minoterie et qu’il fait partie des futurs chômeurs.
 

 


Les placards sont vides
Isabelle Rossignol.
l’École des loisirs, 2008. - 123 p. - (Médium).
Age : 12-16 ans

Il n’y a plus de beurre dans le réfrigérateur ! Dans n’importe quelle famille, tout le monde s’en ficherait, Bruno le premier. Mais pas en ce moment, pas chez les Moncel. Quelque chose ne tourne pas rond ici depuis quelques semaines. Il y a ces placards à provisions à moitié vides, ce linge sale qui s’entasse dans la salle de bains, ces factures qui traînent, ce ménage pas fait... Et surtout, Bruno ne reconnaît plus ses parents fuyants devenus presque indifférents au quotidien. Que leur arrive-t-il ? Que LUI cachent-ils ? Bruno passe ses journées à se triturer les méninges, à fabriquer des plans catastrophes avec ses copains Stan et Matthias. Il observe, il enquête, il file. Il apprendra bientôt que les adultes ont le droit, eux aussi, d’avoir leurs secrets...


Espace vide
Terkel Risbjerg.
Milan : Treize étrange, 2005. - 88 p.
Age : à partir de 13 ans

Dans un futur lointain, aux confins de la galaxie, Serge, sans emploi depuis une semaine, n’en peut déjà plus… Il traîne toute la journée dans l’appartement et déprime à l’idée que, ce soir, sa copine lui raconte SA journée de travail ! Pour éviter ça, Serge, qui a le mal de l’espace, finira par accepter une mission extrêmement dangereuse dans une mine sur une planète inconnue…

Bibliographie mise à jour le 27/11/2013.


Publié le 16 mai 2012.