Milton Friedman : « Le crayon, pouvoir du marché et capitalisme »

Personne ne sait faire, seul, un crayon.

Tel est le postulat de Milton Friedman (qui s’inspire de l’histoire de l’économiste Leonard E. Read, « Moi et le crayon ») : en analysant les différents composants d’un objet aussi banal et simple qu’un crayon, le prix Nobel d’économie 1976 souligne l’interaction et l’interdépendance permanentes entre les hommes quant à la production. Il conclut sur l’importance du libre marché, essentiel selon lui pour garantir l’efficacité de la production.

Source : Série télévisée « Free to Choose », États-Unis (1980)

Objectif : Comprendre l’interaction et l’interdépendance permanentes entre les hommes quant à la production.

Public : 14+

Langue : anglais (sous titré en français)

Durée : 4’25’’


Publié le 4 novembre 2011.